Une autre époque

Publié le par Estreya

  Il peut être parfois difficile de se concentrer sur l'Histoire, de prendre le temps d'étudier les siècles d'antan, et les souverains qui ont traversés notre passé. Les livres d'histoire, par leur précision sont souvent difficiles à suivre et l'on finit par ne plus rien retenir. C'est pour ça que par moment, je décide d'effectuer ma culture de manière plus ludique. Aujourd'hui, j'ai regardé tour à tour Marie Antoinette, et Deux sœurs pour un roi.

 

deux soeurs

 

Le premier raconte la vie de la reine de France au 18ème siècle, épouse de Louis XVI et Autrichienne de naissance. Sa vie à la cour sera faite de fêtes et de dépenses, de moments fugaces qu'elle juge simples et d'amitiés particulières; ce qui lui vaudra bien des ennemis. Marie Antoinette, par sa légèreté et son amusement, attirera les conflits, tant bien au sein de l'environnement royal, que chez le peuple qui la surnommera "Madame Déficit". Elle sera condamnée à mort pour haute trahison, en 1793, quelques mois après la condamnation de Louis XVI son époux.

 

marie antoinette

 

Deux sœurs pour un roi, raconte la vie à la cour de Henry VIII, roi d'Angleterre. Marié à Catherine d'Aragon, il décide d'annuler le mariage et de rompre avec le catholicisme et Rome sous la pression d'Anne Boylen, jeune fille se refusant à lui tant qu'il ne la fait pas reine. Cette décision est prise suite au fait que Catherine n'est point capable de lui donner un fils vivant. Henry VIII se remarie donc avec Anne Boylen, mais celle-ci n'est capable de lui donner qu'une fille : Elisabeth, future reine d'Angleterre. Elle perdra son deuxième enfant par une fausse couche, et l'idée lui traversera l'esprit de se faire enfanter par son frère afin de ne pas avouer au roi la mort de son fils. Cette idée se saura à la cour, et le roi la condamnera pour trahison, inceste et adultère.

 

deux soeuurs

 

Ces deux histoires racontent deux vies à la cour totalement différentes : la première à la cour de France au 18ème siècle, et la deuxième à la cour d'Angleterre au 16ème siècle. Malgré un côté narratif, les deux films sont créées à partir de faits historiques, retraçant au détail près les évènements qui ont agités les cours de chaque époque. Quel que soit le siècle et le lieu, une chose revient en permanence : le fait de donner un fil vivant au roi. La vie de la femme à ces époques ne tourne qu'autour de ça; si elles n'y arrivent pas elles sont déshonorées. Ces deux films montrent avec précision l'exigence existant à ce temps là. La femme n'est qu'au service de l'homme; et les parents sont prêts à bafouer leurs enfants, que ce soit pour une entente politique, ou pour recueillir les faveurs du roi. Il n'existe donc aucune liberté.

 

marie-antoinette-2006-12-g

 

Ces films (et il en existe bien d'autres) sont donc une manière relativement ludique de se cultiver et de revoir ses classiques sur les grands rois de France, tout en ne s'ennuyant pas à travers des bouquins poussiéreux !

 

marie-antoinette-2

Publié dans Films

Commenter cet article