Samedi 23 juillet 6 23 /07 /Juil 22:25

 

 


 

 

Comme chacune de leurs chansons, mon coeur s'emballe. Des paroles à vous couper le souffle, et des mélodies toujours aussi belles. 

 

"Every teardrop is a waterwall...

 

I feel my heart start beating to my favourite song, and all the kids they dance...

 

I'd rather be a comma than a full stop..."

 


Par estreya - Publié dans : Life and other things
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 20 juillet 3 20 /07 /Juil 22:34

Un déménagement, un boulot, des amis qui rentrent, des masters, du stress, des recherches, du retard qui s'accumule et tant d'autres choses, mais me revoilà pour disserter sur ma petite vie et toutes les choses qui la composent!

A commencer par eux... Mes Amours <3

 

5936976021 ba54327096 z

 

IMG 3579

 

IMG 3603

Par estreya - Publié dans : Life and other things
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 21 avril 4 21 /04 /Avr 23:48

Tous ces petits blogs, qui changent un peu du continuel "Hé salut regarde mon sac Mulberry, mon jean machin truc et mes chaussures importablesmaisdemarquedoncjelesmetsquandmême". Je ne dis pas que ces blogs ne sont pas intéressants, j'en regarde certains, mais plus d'un point de vue artistique que réellement mode. Il y en a tellement aujourd'hui que cela en deviendrait presque lassant (si ça ne l'est pas déjà) et en même temps, les blogueuses renouvellent le monde de la mode, se l'approprie avec leurs budgets et leurs envies; et ça c'est une bonne chose que ça existe. Mais moi j'aime avant tout les blogs qui me parlent, qui vivent, qui me font rire, qui ont de belles photos où l'on partage autre chose qu'un bout de tissus. Et parmis mes petites trouvailles du moment (qui ne vont faire que s'agrandir), il y a : 

 

FashionRuthless : ce blog était auparavant tenu par deux mannequins, Mary Astrid et Solweig. Mary Astrid a abandonné le blog après que Solweig ait justement osé dire ce qu'elle pensait des blogueuses mode, chose qui n'a pas plu à la blogosphère, EVIDEMMENT! Du coup, c'est la jolie Solweig, 19ans (c'est à préciser parce que je suis un peu tombée des nues en l'apprenant) qui tient le blog, et de manière fidèle puisqu'elle ne passe pas un jour sans nous écrire! L'intérêt de ce blog, est que Solweig est mannequin; et qu'elle nous montre l'envers du décors. On découvres les backstages, les galères, et on découvre surtout une mannequin qui révolutionne l'image de ce métier! Solweig est simple, charmante, à l'écoute... et drôle! Personne ne pourra me dire qu'il ne craque pas devant son petit accent dans les vidéos qu'elle poste parfois. Et j'aime ce blog, parce qu'il apporte une véritable fraicheur, et que surtout, il fait office de véritable documentaire sur un métier qui est souvent associé aux strass et aux paillettes, à la maigreur, au snobisme et j'en passe... et pourtant Solweig nous montre qu'on peut être mannequin et semblable à n'importe quelle fille sur terre, alors moi je dis oui!

 

Fashion Faut Pas : Aaaaah mon coup de coeur du moment! Je l'ai d'ailleurs découvert par le blog de Solweig, et c'est un véritable plaisir! Bon il existe apparamment depuis une éternité, et toute blogueuse avéré le connait; mais n'étant pas une geek prononcée je ne le connaissais pas! Fashion Faut Pas est le site d'un mec, assez mystérieux puisque l'on ne sait quasiment rien de lui, qui poste des billets sur les blogueuses de mode, et s'en donne à coeur de joie pour les critiquer. Cela suscite évidemment des polémiques, mais là où l'homme fait tout son charme, c'est que malgré ses critiques souvent très avérées (il s'y connait particulièrement bien en matière de mode) il montre aussi une certaine tendresse à l'égard de ces "modeuses" qu'il critique tant; et c'est là tout son succès parce qu'il nous fait rire. Ce n'est pas de la méchanceté pure et dure, c'est une vision plutôt réaliste du monde de la blogosphère et son ton humoristique rend très vite accro! A recommander en toute urgence, que vous détestiez la mode ou qu'au contraire vous l'adoriez, que vous fassiez partie de ces blogueuses ou non, parce que c'est un véritable plaisir!

 

Celiamel-au-beurre-salé : Je pense qu'avec le titre je n'ai pas besoin de vous préciser l'origine de la demoiselle! Celia est à la base une copine de classe, qui a décidé d'ouvrir son blog, et elle a bien fait! Entre critiques littéraires, cinématographiques (ou comment te détruire un Disney en deux minutes chrono) , culinaires, on voyage! Il y a aussi des coup de gueules,des réflexions sur l'actualité... mais surtout, il y a de l'humour! Célia a fait trois ans de lettres et cela se voit car elle possède une jolie plume! Son ironie lui permet de s'attaquer à tout sujet, et à chaque fois c'est un fou rire garanti. Entre sa peur du photomaton, ses achats compulsifs à Ikea et son enquête sur les Schtroumpfs, vous n'aurez pas le temps de vous ennuyer! De la chaleur, du rire, de la culture, what else?

 

Je parle ici de mes récentes découvertes, sinon il y en aurait beaucoup trop, dont la fabuleuse dessinatrice Penelope Bagieu qui touche toujours en plein dans le mille, et le blog de la talentueuse Garance Doré qui reste mon blog favori parce qu'elle y mélange tout ce que j'aime : des photographies à vous couper le souffle (un jour je saurais faire, un jour!) de la mode (mais pas elle dans sa chambre entre le placard et la fenêtre), des lieux, des voyages, des rencontres, des dessins, des vidéos,et que malgré cela, elle reste d'une légèreté sans égal! Aucune prétention ne vient noircir ses posts, et elle possède une joie et une fraicheur de vivre contagieuses! A lire avec le jus d'orange du matin!

Sur ce, si vous avez des découvertes, je les attends avec impatience!

Par estreya - Publié dans : Socio
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 21 avril 4 21 /04 /Avr 10:45

Photo 248.pola

 

 

Le mois dernier, s'est tenu aux Galeries Lafayettes de la Part-Dieu, l'animation La Parisienne; thème principal des Galeries cette saison en rapport avec le livre du même nom d'Ines de la Fressange.

Cet évènement proposait diverses animations à venir tester entre copines telles que : 

- Un défilé de mode

- Une dégustation de cupcakes

- Un cours de talons haut

- Un atelier maquillage

- Un atelier dessin

Pour ma part, j'y suis allée avec Flora et nous avions choisi la dégustation de cupcakes (étonnant tiens!), l'atelier dessin et le défilé de mode.

 

 

Photo 249.pola

 


Nous avons commencé par l'atelier cupcakes, où nous avons rencontré deux jeunes filles, comme nous en sommes, à la différence qu'elles sont auto-entrepreneuses et qu'elles font des cupcakes! Et là sur le coup tu te dis "mais quelle idée géniale!" ; surtout quand tu découvres que l'une d'elle est dans ta promo et qu'elle fait ça en dehors des cours. Un très beau projet en somme. Elles nous ont appris à créer de jolis cupcakes qu'on a pu gouter ensuite. Flora s'est penché pour une crème vanille, et moi pour de la violette. Pour ma part, j'ai bien aimé mais un seul suffit largement! C'est bien un gateau anglais! Même si je ne me ferais pas prier pour en remanger si on me le proposait!
Mais l'animation était géniale, on a bien papoté, on s'est amusées à faire nos créations et on a pris notre dose de sucre pour affronter le reste de la journée.
D'ailleurs, si vous voulez voir un peu ce que font les filles, c'est ici!

 

 

 

Photo 252.pola

 

 

Photo 255

 

 

Photo 253

 

 

Photo 260

 

 

Ensuite nous sommes allées assister au défilé, qui soyons honnête était juste nul à chiez! Les vêtements présentés étaient ceux du magasin; mais en soi quand le magasin en question est les galeries lafayettes on peut faire des trucs pas mal! Et bien pas eux. Les ensembles étaient basiques au possible, aucune créativité. Les animatrices lisaient une feuille, et même les commentaires n'étaient souvent pas en rapport avec les vêtements portés, et il n'y avait que deux mannequins présentes qui à mon avis étaient plus des amatrices qu'autre chose. En bref une catastrophe, on attendait qu'une chose, c'est que ce soit fini! Mais je noterais comme point positif les douillets canapés dans lesquels nous étions installées, et le gentil serveur qui est venu nous proposer du café!

 

 

Photo 261

 

 

Et enfin pour terminer la journée, après une excursion shopping, évidemment!, nous sommes allées à l'aterlier dessin, où une jeune dessinatrice de l'atelier One Shot, croquais les personnes et leur look! On pouvait lui demander de le faire plus ou moins précis, en couleurs ou non. Pour ma part, j'ai été impressionnée par la vitesse à laquelle elle trouve les points forts d'une silhouette, moi qui arrive à peine à étaler deux traits sur un papier... Et en plus de ça, elle était hyper gentille et a répondu à toutes nos questions!

 

 

La-Parisienne 3144

 


Voilà pour le compte rendu de la journée. Même si tout n'était pas génial, c'était quand même un bon moment entre filles, où l'on a pu bien rigoler! Je n'ai pas pu faire énormément de photos, à croire que les magasins sont pires que les musées dans ces cas là! "Pas de photos!" mais les souvenirs sont dans nos têtes et c'est déjà l'essentiel! 

Par estreya - Publié dans : Life and other things
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 20 avril 3 20 /04 /Avr 20:56

Longue absence, justifiée par une longue période de périlleuses révisions. Il faut savoir que les partiels demandent un véritable entrainement physique qui n'a pas été mis au point cette année. Parce que 4h de cours par semaine est un entrainement à la flemmardise, aux grasses mat' jusqu'à midi, aux glandages devant des séries, au dévalisement des magasins et j'en passe; mais certainement pas un entrainement pré-partiels. 

De ce fait, ton cycle se retrouve soudainement déréglé, genre décalage horaire. Tu passes de midi - 01h du mat à 8h-00h et là d'un coup rien ne va plus.

Ton existence se résume alors à essayer d'ingurgiter tant bien que mal des mots aussi étranges que système structurofonctionnaliste ou téléonomie qui te fait vaguement penser à téléologie mais qui n'a strictement aucun rapport, malheureusement pour toi (ça aurait pu aider). 

Cette ingurgitation ne se fait pas sans mal puisque très rapidement, tu te retrouves à faire des blagues sur ton droit de réponse, sur le fait que selon le Pacte International de 1966, tout citoyen a droit à la liberté d'expression donc que tu dis ce que tu veux, et tes conversations principales tournent autour de la théorie de la contingence structurelle. 

Une fois l'épreuve passée, une phase de sevrage est plus que nécessaire afin de survivre au syndrome post partiel (l'overdose est proche et cette phase doit être la plus douce possible). Le syndrome post partiel se caractérise par une envie de ne rien faire couplée avec une enfin de profiter de ton temps libre; contradiction donc, mais ce n'est pas tout. L'individu est en généralement un peu perdu, ne sachant pas s'il doit être heureux ou blasé. La descente de pression lui embrouille en effet l'esprit qui ne fonctionne déjà plus très bien. Un risque de court circuit de quelques heures,voir de quelques jours pour les personnes les plus attteintes peut survenir au niveau de certaines zones du cerveau.

 

L'idéal est de commencer la phrase de sevrage doucement : un verre en terasse afin de réaprendre à parler de choses normales et intéressantes telles que ce que tu as appris sur untel et les dernières fringues que tu as vu dans ce magasin. Les premiers jours sont difficiles, car l'individu a tendance à se répéter, rabachant à qui veut l'entendre ses sujets d'examens "Non mais il nous a demandé la propriété de presse, mais on en a jamais parlé en cours de la propriété de presse; du coup on sait pas trop si on a juste, c'est un peu un mystère!!!" ; mais cela lui passera au bout de quelques jours. Une bonne cure d'alcool en soirée peut aussi accélérer le processus. Mais il est plus prudent de surveiller au mieux l'individu pendant quelques temps afin de noter toute rechute.

 

Et ceci jusqu'aux prochains partiels!

Par estreya - Publié dans : Life and other things
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus